Conseil Départemental du Rhône de l’Ordre des Médecins

Conseil Départemental du Rhône de l’Ordre des Médecins

Situation de méningites à virus TBE cluster dans le département de l’Ain

Pour votre information un épisode de cas groupés de 27 cas de « méningites de type viral » sur le secteur d’un rayon d’environ 30 km dans l’AIN (St Martin du Fresne 01) est survenu entre mi-avril et ce jour.

Les résultats virologiques obtenus confirment le diagnostic d’infection par virus de l’encéphalite à tique (Tick borne encephalitis virus, TBE virus) pour les 10 premiers cas. Ce virus est habituellement transmis par piqûre de tique. Bien qu’exceptionnelle, dans ce cluster la transmission serait alimentaire par consommation de produits laitiers et fromages provenant de chèvres infectées. En effet, il n’y a pas de notion de piqûre de tique rapportée par les patients.

Cliniquement, certains des patients ont présenté un tableau en 2 phases :
– Une première phase « pseudo-grippale » pouvant être étiquetée suspicion de COVID, résolutive en quelques jours
– Puis un intervalle libre de quelques jours suivi par un tableau « de type méningé » dominé entre autre par des céphalées intenses (± syndrome vertigineux) avec parfois d’autres signes neurologiques

Biologiquement :
– Les ponctions lombaires réalisées chez ces patients (lymphocytaires ou panachées) sont en faveur d’une origine virale – tous les résultats bactériologiques étaient négatifs
– Les 10 premiers patients pour lesquels les résultats sont disponibles présentent une sérologie IgM anti-TBEV positive
– Tous les patients ont été testés négatifs par PCR Sars-CoV-2 et certains par sérologie, excluant le diagnostic de COVID-19

Parmi les premiers cas recensés, une évolution favorable a été constatée sans ou après hospitalisation.

Les produits laitiers suspectés dans ce cluster ont fait l’objet d’une procédure de retrait-rappel (le 28/05 – arrêt des ventes le 26/05) et la DDPP procède actuellement aux prélèvements pour analyses tant sur les produits que sur le cheptel potentiellement infecté.

La transmission de ce virus TBE passant essentiellement par des piqûres de tiques infectées et afin de mieux cerner les zones éventuellement infestées, si vous pensez avoir des patients qui pourraient correspondre à cette « définition de cas » (avec ou sans consommation des produits en provenance de ce GAEC), nous vous remercions de bien vouloir nous en informer aux adresses mails suivantes : Cecile.MARIE@ars.sante.fr ; thomas.benet@santepubliquefrance.fr ; nathalie.danjou@ars.sante.fr ; ars-dt01-veille-gestion-alertes-sanitaires@ars.sante.fr ; martine.blanchin@ars.sante.fr .

Le diagnostic biologique par PCR (LCR, sang) ou sérologie selon symptomatologie présente ou ancienne, est réalisé par le CNR ARBOVIRUS de Marseille (www.cnr-arbovirus.fr Responsable : Dr I. Leparc-Goffart suit ce cluster).

Pour tout malade ayant consommé des produits aux lait cru (chèvre, brebis ou vache) encore disponible, recommander l’arrêt de leur consommation, leur conservation dans un emballage hermétique au réfrigérateur et informer l’ARS et la DDPP à des fins d’analyse.