Liv & Lumière

Conseil Départemental du Rhône de l’Ordre des Médecins

PLOMB ET SATURNISME

Comme vous le savez, le saturnisme infantile est une maladie à déclaration obligatoire. La valeur de la plombémie au delà de laquelle le médecin doit effectuer une déclaration obligatoire à l’ARS a été abaissée de 100µg/L à 50 µg/L le 8 juin 2015.

 

Vous trouverez ci-joint, un courrier du Dr Anne-Marie Durand, Directrice de la Santé  Publique de l’Agence Régionale de Santé Rhône Alpes, informant  les médecins généralistes, les pédiatres libéraux et hospitaliers de la région que la valeur de la plombémie chez l’enfant mineur justifiant la déclaration à l’autorité sanitaire a été abaissée  de 100 µg/L à 50 µg/L par la Direction Générale de la Santé  (arrêté du 8 juin 2015) .

 

Cette décision fait suite aux recommandations du Haut Conseil de Santé Publique (HCSP) de juin 2014 confirmant les effets délétères de l’exposition au plomb pour des valeurs de la plombémie inférieures à 100 µg/L. Le HCSP recommande, par ailleurs, une  surveillance biologique rapprochée des enfants présentant une plombémie supérieure ou égale à 25 µg/L.

 

Les médecins de la région ont été informés par chaque délégation départementale de l’ARS-RA.  Au courrier du Dr Durand a été jointe la fiche de surveillance que les médecins sont invités à remplir et à remettre, avec l’ordonnance de la plombémie, à  leurs patients. Les informations recueillies dans la fiche permettent de documenter les facteurs de risque que les praticiens ont identifiés. Ces informations permettent d’orienter les mesures de contrôle que l’ARS et certaines collectivités territoriales mettent en œuvre pour réduire l’exposition au plomb au sein du foyer familial.

 

Enfin nous avons également adressé une brochure contenant les mesures de prévention que les médecins traitants peuvent conseiller à leurs patients pour diminuer l’exposition au plomb.   

 

Pour plus d’informations sur ce programme de santé publique, nous invitons à consulter le site Internet de l’ARS-RA.